S y n o s t o s e d u t a r s e


Une synostose est un défaut de séparation entre deux os. Elle concerne 1 à 2 % de la population et se transmet génétiquement sur un mode autosomique dominant.

Une synostose talo-calcanéene est retrouvée dans 40 % des cas et une synostose calcanéo-naviculaire dans 60 %.

Le retard au diagnostic est important car il est évalué à 12 mois. La découverte se fait quelques fois sur un tableau aigu lors d'une rupture de synostose ou de manière fortuite à l'âge adulte.

Cependant les symptômes sont le plus souvent progressifs et débutent dans la deuxième décade.

La douleur est de type mécanique, calmée ou absente au repos, majorée à la marche et en terrain instable.

L'examen clinique retrouve un pied plat valgus fixé ou faiblement réductible quelque fois associé à une contracture fibulaire.

Un bilan radiographique de l'arrière pied (face, profil et ¾) sera demandé. Un pont osseux pourra être visualiser (Figure 1 : synostose calcanéo-naviculaire). De profil, le « C Sign », condensation en forme de « C » sera recherché, il évoque une synostose talo-calcanéenne.

La prescription d'un scanner permet de confirmer le diagnostic et de réaliser un bilan articulaire

Le traitement est initialement médical à base d'antalgique et d'anti-inflammatoire, associés à une paire d'orthèse plantaire. Il peut secondairement être chirurgical en réséquant la synostose ou en réalisant une arthrodèse.


G A R D E ZL E F I L . . .
P A T H O L O G I E S