H a l l u x v a l g u s


QU-EST-CE que l'HALLUX VALGUS

L'hallux valgus est une pathologie très fréquente et essentiellement féminine (95%). Il correspond à un déplacement du premier métatarsien et de l'hallux (gros orteil). La tête du premier métatarsien fait saillie sous la peau qui se trouve coincée entre cet os et la chaussure et qui va s'enflammer (= bursite= oignon).

Si la déformation s'aggrave l'hallux pousse les orteils latéraux qui se rétractent (= griffes). Dans les formes évoluées, des métatarsalgies (douleurs sous le pied) peuvent apparaître. Ces déformations entraînent des anomalies de fonction des ligaments et des muscles du pied. Une fois initiée, cette déformation ne peut que s'aggraver avec le temps.

L'évolution des techniques opératoires et le développement d'une instrumentation spécifique ont permis, au cours de ces 5 dernières années,de réelles avancées dans la chirurgie du pied .

Un grand nombre de pathologies et de déformations de l'avant pied sont traitées, en ne réalisant que de petites et esthétiques cicatrices.

Le traitement mini-invasif et percutané de ces affections ne permet pas de réduire le temps de consolidation osseuse, qui reste de 4 à 6 semaines, mais de considérablement réduire la douleur postopératoire.

Quelles en sont les causes ?

L'hallux valgus est une déformation de l'avant pied, plus fréquente chez la femme que chez l'homme, pouvant être congénitale ou survenir avec l'âge.

Il existe de nombreux facteurs favorisant : Le port de chaussures à talons, la ménopause, un pied plat ou creux...

Quels en sont les symptômes ?

Ce sont essentiellement les douleurs dues au frottement avec la chaussure, provoquant des difficultés lors de la marche.

Quelles en sont les complications ?

L' apparition de douleur sous le milieu du pied lors de la marche ou en fin de journée. Ces douleurs sont liées à la perte d'appui efficace au sol du 1er rayon du pied (Gros orteil), l'appui se faisant sur le 2ème, 3ème et 4ème rayons du pied.

Cet appui anormal pourrait aussi être responsable de la survenue d'une griffe d'orteil.

Quels en sont les traitements ?

Le traitement initial repose sur l'adaptation des chaussures portées et sur la réalisation de semelles. Le port régulier de semelles ne pourra pas corriger les déformations existantes mais pourra ralentir voire arrêter la progression de la déformation de l'avant pied.

La persistance ou l'aggravation des douleurs, la limitation des activités quotidiennes ainsi que l'apparition de complications pourront nous faire opter pour un traitement chirurgical.

Quelles en sont les suites opératoires ?

La durée d'hospitalisation peut être de 1 à 2 jours. La consolidation osseuse sera acquise entre 4 et 6 semaines. Une immobilisation n'est pas nécessaire, la marche est autorisée dès le lendemain de l'intervention, et ce grâce au port d'une chaussure spéciale.

Le pied opéré peut être oedematié pendant 1 à 6 mois due au traumatisme que représente une intervention chirurgicale.


G A R D E ZL E F I L . . .
P A T H O L O G I E S