L C A E N 7 Q U E S T I O N S


Comment peut on se rompre le ligament croisé antérieur ?

Il existe 3 mécanismes principaux :

1. le pied se bloque au sol en rotation externe alors que le corps continue à avancer: Azpi, Owen (photos)...

2. le pied se bloque au sol en rotation interne (chasse neige),

3. lors d'un shoot dans le vide le joueur ratant le ballon.

Quels en sont les signes ?

Lors du traumatisme : une douleur, un craquement et un gonflement du genou.

Le traitement chirurgical est il obligatoire ?

Non, il est possible de faire du sport sans Ligament croisé antérieur, le meilleur exemple étant l'international Anthony Réveillère qui avait refusé l'intervention. Dans ce cas, la musculature compense l'absence de ligament croisé antérieur toutefois il y a un risque de sensation d'instabilité du genou lors de la course et des changements de directions.

Pourquoi quasiment tous les joueurs de football professionnel se font opérer ?

Car avant de juger de l'instabilité d'un genou, il faut compter 4 mois de rééducation. Ce délai est incompatible avec les enjeux sportifs et financiers ! Les résultats de l'intervention sont moins aléatoires que ceux de la rééducation isolée.

Pourquoi ne fait on pas l'opération en urgence ?

Après le traumatisme, il existe une forte réaction inflammatoire du genou. L'intervention doit se dérouler après cette phase ce qui améliore les résultats post opératoires et facilite la rééducation.

Quelle technique est la meilleure ?

Il existe effectivement une multitude de techniques opératoires. Parmi celles-ci, les deux plus fréquentes sont la ligamentoplastie type DIDT (muscle Droit Interne et Demi-Tendineux) qui utilise les tendons de ces muscles et la ligamentoplastie de type KJ (Kenneth Kones) qui utilise le tendon rotulien situé entre la rotule et le tibia (photos).

Ces deux techniques ont des résultats satisfaisant et pourront être utilisées par le chirurgien en fonction du type de sport pratiqué par le patient. Le KJ est plus solide et le DIDT plus esthétique car la taille de l'incision est plus courte.

Pourquoi le délai de reprise des activités sportives est-il si long ?

Il faut laisser, au nouveau ligament, le temps de s'intégrer dans l'os et ainsi d'acquérir une solidité suffisante pour accepter les contraintes qui s'exerceront sur lui..


G A R D E ZL E F I L . . .
P A T H O L O G I E S